Pourquoi faire appel à un expert ?

Pourquoi faire appel à un expert ?

Sélectionnés par la Chambre des Experts Immobiliers de France FNAIM pour son niveau de compétence, son expérience et son indépendance, Frédéric ROSE, gérant de L’EXPERT IMMOBILIER , engage sa responsabilité et il est donc garanti en assurance Responsabilité Civile Professionnelle.

L’immobilier est un domaine en activité constante. Le marché ne se limite pas à un simple transfert de biens. La diversité des textes réglementaires, la complexité de la fiscalité conduisent les particuliers et les professionnels à recourir aux services de L’EXPERT IMMOBILIER. L’évolution récente des textes législatifs et réglementaires concernant les nuisances, la présence d’amiante, de plomb, de termites, la performance énergétique peut entraîner  L’EXPERT IMMOBILIER à effectuer des recherches complémentaires, suivant le type et la situation géographique de l’immeuble ou même à vous proposer de réaliser les diagnostics immobiliers permettant de valoriser au plus juste le bien.

L’application des méthodes d’estimations impose un juste diagnostic des éléments de valorisation ou de dévalorisation du bien immobilier, c’est à dire des facteurs de la valeur.

L’EXPERT IMMOBILIER est donc apte à apprécier correctement les principaux facteurs de la valeur. Il se doit d’être à la fois :

  • un technicien : il doit porter un jugement sur les facteurs techniques de la valeur : nature des constructions, qualité architecturale, état de l’immeuble et des équipements…
  • un économiste : la valeur d’échange d’un bien dépend bien plus de l’offre et de la demande, donc du contexte économique, que des qualités techniques du bien. Il ne suffit pas de disposer d’un fichier de références immobilières, il faut interpréter les données, c’est à dire procéder à un raisonnement économique.
  • un juriste : l’expert doit disposer des connaissances en droit privé (servitudes, droit des loyers…) et en droit public (droit de l’urbanisme, droit de l’expropriation, droit fiscal…)
  • un fiscaliste : l’expert doit se tenir informé de la réglementation fiscale et de ses évolutions pour en apprécier l’incidence sur le fonctionnement des marchés immobiliers.